Finance & Economy

Zoom sur ANDI & ANGEM

ANDI

L’Agence Nationale de Développement de l’Investissement est une institution gouvernementale qui a pour mission la facilitation, la promotion et l’accompagnement de l’investissement et de la création d’entreprise à  travers des régimes d’incitation qui s’articulent essentiellement autour de mesures d’exonération et de réduction fiscale.

Deux régimes d’avantages sont prévus : Le régime général s’applique aux investisse ments courants réalisés en dehors des zones à développer ;

Le régime dérogatoire s’applique aux investissements courants réalisés dans les zones à développer et à ceux présentant un intérêt particulier pour l’Etat.

L’ANDI est présente dans toutes les wilayas du pays à travers les « guichets uniques décentralisés » dont les coordonnées sont données en annexes.

Le guichet unique décentralisé est une structure qui regroupe les représentants locaux de l’ANDI et les organisations et administrations concernées par l’acte d’investissement (Registre de commerce, impôts, douanes, foncier …). Le guichet unique a pour vocation d’être l’interlocuteur unique du promoteur dans l’esprit d’alléger et de faciliter les formalités et procédures administratives relatives au projet d’investissement. Le site officiel de l’agence est www.andi.dz

ANGEM

Agence Nationale de Gestion du Micro Crédit, développe un dispositif (le micro crédit) visant le développement des capacités individuelles des personnes à s’auto prendre en charge en créant leur propre activité. Le Micro Crédit est un prêt permettant l’achat d’un petit équipement et des matières premières de démarrage pour exercer une activité ou un métier. Ce dispositif est destiné à tout citoyen de plus de 18 ans sans revenus ou disposant de revenus instables et irréguliers ainsi que les femmes au foyer. Il vise l’intégration économique et sociale à travers la création d’activités de production de biens et services.

Le crédit « achat de matière première » :

Le dispositif prévoit un financement à 100% (aucun apport du postulant au micro crédit) du montant d’achat de la matière première à travers un prêt non rémunéré (PNR), pour un coût global ne dépassant pas 100 000 DA.

Le crédit « acquisition de petits matériels et équipements » :

Le coût maximum de l’investissement est fixé à 1 million de dinars.

Le montage financier proposé par le dispositif prévoit la formule suivante :

  • Apport personnel : 1% du coût global du projet ;
  • ANGEM : 29% du coût global à travers prêt non rémunéré
  • Banque : 70% du coût global (Intérêts bonifiés)

L’Agence est représentée par un réseau de 49 Coordinations de Wilayas appuyées par des cellules d’accompagnement mises en place pour accueillir, informer et aider les candidats au micro crédit à concrétiser leur projet. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’ANGEM www.angem.dz

Previous post

Une usine algéro-espagnole

Next post

1.400 micro-entreprises TIC